Introduction

Le Grenelle Environnement (également connu sous le nom de Grenelle de l'environnement) représente un lot de meeting politiques réalisée sur le territoire français pendant l'année 2007, au cours des mois de septembre et d'octobre. L'objectif de ces rencontres était de sélection des décisions pour l'avenir sur le plan du développement durable, avec notamment la biodiversité à préserver, la réduction des gaz à effet de serre, l'amélioration de la performance énergétique, l'écologie, le bâtiment. Piloté par Jean-Louis Borloo, cet événement est une initiative lancée par l'ancien président de la république Nicolas Sarkozy.

Le grenelle de l'environnement a pourtant été à l'origine de vives critiques, pas certains groupes écologistes et autre partis de gauche en amont de sa création. Pourquoi ? Ces critiques proviennent du fait de l'abandon de certaines mesures qui étaient hautement favorables à l'écologie, comme par exemple la désormais célèbre taxe carbone en mars 2010. C'est également le cas de certaines prises de position en faveur de l’énergie nucléaire qui n'ont pas spécialement été appréciées.

C'est Alain Juppé qui a fait l'annonce officielle du lancement du Grenelle Environnement en date du 18 mai 2007. Il était à cette époque le ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables. Cet événement faisait suite au Pacte écologique qui avait été suggéré par le désormais célèbre Nicolas Hulot. Cette proposition avait à l'époque été validée pendant sa compagne présidentielle par Nicolas Sarkozy.

Sur le plan de l'amélioration de l'habitat, le grenelle de l'environnement s'adresse à tous les secteurs : les bâtiments publics, le logement social, le secteur tertiaire privé et le logement privé. Les mesures et préconisations proposées concernant aussi bien la construction de bâtiments neufs que la rénovation dans l'ancien. Les mesures proposés ne sont pas à confondre avec la réglementation thermique qui au contraire impose des règles et normes à respecter. Le sujet vous intéresse, découvrez sans plus attendre le site sur les primes éco éner

Le grenelle de l'environnement ainsi que les différentes réglementations thermiques ont une présence plus que justifiée dans ce secteur. La France, si on la compare à ses voisins européens, accumule un réel retard sur le plan de la performance énergétiques des logements. Il existe encore une part trop importante de constructions énergivores, également appelées passoires énergétiques. Ce retard doit être rattrapé de deux façons : dès la construction de nouveaux logements en s'imposant une haute exigence environnementale (bâtiment basse consommation ou BBC) ou dans le cadre de rénovation thermique de maisons existantes. Le problème est que beaucoup de propriétaire n'ont aucune connaissance dans le secteur de l'isolation thermique et rénove leur maison sans en connaître les priorités, et parfois même sans prendre connaissance des réglementation thermique existante. C'est pour cela que des organismes tel que l'ADEME œuvrent dans l'optique de sensibiliser et d'éduquer un maximum de personne. En règle général, les priorités d'une isolation se font dans ce sens :

1 - Isolation de comble, car c'est par cette zone que se dissipent la plupart de l’énergie de la maison. L'air chaud monte puisqu'il est plus léger, ce qui fait que les combles sont une source de déperditions importantes si elles sont mal isolées. Il est possible d'isoler de différentes manières : isoler sa toiture par l’extérieur, l'isolation sous toiture, l'isolation du plancher des combles pour des combles perdus. Cela va en fait dépendre de l'utilisation de ces combles et si ils sont amenés à être aménagés.

2 - Isolation des murs et des pont thermiques : On pense souvent à tort qu'isoler ou refaire à neuf ses fenêtres et menuiseries permettra de faire des économies d’énergie importantes. C'est une idées reçu car bien souvent, ce poste de dépense arrive en troisième place. Il est plus préférable d'améliorer l'isolation thermique des murs pour tenter de supprimer au maximum les ponts thermiques. Pour isoler des murs, deux approches sont possibles à faire en fonction du budget principalement. Une isolation par chère des murs va consister à les isoler de l'intérieur avec l'ajout d'un isolant après le mur porteur. Solution la plus abordable, mais pas la plus efficace et surtout, implique une perte d'espace intérieur. La meilleure isolation des murs est l'isolation que l'on appelle isolation thermique par l'extérieur (ITE). Ici, l'isolant est placé de l'autre coté du murs, et profite en complément d'un bardage pour protéger cet isolant des intempéries. Cette solution est très efficace car elle permet de supprimer les ponts thermiques, souvent une source de désagréments dans la maison.

3 Fenêtre et ventilation intérieure : Comme expliqué, les fenêtres (que l'on peut associer à la ventilation), est un des poste de dépense à revoir lorsque l'on s'intéresse à la performance énergétique de sa maison. Celle-ci ne représente que 10 à 15 % des déperditions (comparé à parfois plus de 30 % par les combles), mais il est important de prendre son temps pour réaliser ces travaux. Cela nécessite une véritable étude pour optimiser le tout (profiter des rayonnement du soleil, double ou triple vitrage à tel ou tel endroit, etc).

Prix de l'isolation et devis

Tous ces travaux de rénovation ont donc un coût et il faut pouvoir estimer le prix de ces travaux d'isolation. Alors, comment bien isoler ? Pour y parvenir, l'idéal est de faire en amont du projet des devis de professionnels. Cela vous permettra de vous faire une idée du prix approximatif et de choisir l'artisan le plus adapté à réalisé ces travaux. Car dans ce secteur, il est souvent plus raisonnable de confier la réalisation de ce chantier à un professionnel. Pour choisir le bon professionnel, rendez-vous sur le site http://kelisol.frLes travaux seront réalisés dans les règles de l'art, profiteront de matériaux certifiés ainsi que d'une garantie décennale. Il existe un grand nombre de site pour faire des devis d'isolation en ligne. Pour être certain d'obtenir la meilleure isolation du marché, vous pouvez également faire réaliser un devis à un thermicien qui vous montrera avec son outillage l'ensemble des points noirs de votre maison, là ou se trouvent les principales fuites de chauffage.